Suivre le blog

Entre ton email !

31 déc. 2016

Happy New Year !

Nituti

27 oct. 2016

(un)bookhaul d'octobre 2016

Nituti

Ce mois-ci j'ai eu une envie folle de ranger mes bibliothèques. J'ai par la même eu envie de trier mes livres et ma PAL. J'ai plutôt bien fait puisqu'une palanquée de livres ont quitté mes étagères. Ne vous en faites pas, un vrai bookhaul aura lieu au mois d'octobre. Ben, oui, me débarrasser de certains ouvrages ne m'a pas empêché de vouloir en acquérir des nouveaux. Pas d'inquiétude, j'ai été tout de même raisonnable ;) Mais ça vous le verrez dans un prochain article.

J'hésite, j'hésite...  


(désolée pour le mauvais jeu de mot ^^), pour le coup je déteste cette saga mais je me tâte. Ce sont tous des cadeaux que j'avais reçu durant mon adolescence. Le sentimental est trop présent. Que feriez-vous à ma place? 

Et vous?


Vous arrive-t-il de trier et de vous débarrasser de vos livres ou gardez-les vous précieusement? 

27 août 2016

Esclave de sang, tome 1 de Tasha Lann

Nituti
Mon nom est Evy Dumas et je suis une jeune étudiante tout ce qu’il y a de plus banale. Du moins je l’étais jusqu’à ce que j’aie le malheur d’accepter de suivre mes amis à la fête universitaire d’octobre.Ils se sont bien amusés.
Pour moi… disons que la soirée a été intéressante.
Me voilà maintenant ballottée entre la France et l’Écosse, entre la fac et une cité hors du temps dirigée par cinq types carrément flippants.
Des vampires…
Comme ce gars - sublime - qui se croit en droit de diriger ma vie simplement parce que je l’ai vu planter ses crocs dans le cou d’une fille.
Cela vous paraît difficile à croire ?
Et pourtant…
MON AVIS
Je remercie chaudement …de Calepin éditions de m'avoir envoyé ce roman. Après mon énorme coup de cœur pour A.B.i.E de Tasha Lann je me faisais une grande joie de pouvoir retrouver la plume de l'auteure. 
 

Evy est une jeune étudiante sérieuse et travailleuse. Le jour où elle décide de se lâcher un peu avec ses amis à une fête, fut le jour où sa vie bascula. Elle est spectatrice d'une scène qu'elle n'aurait jamais du voir. L'écriture de Tasha Lann est toujours aussi jolie que dans A.B.i.E. Son humour piquant et discret ajoute une touche de légèreté non négligeable. Son écriture est fluide et on n'a pas le temps de voir les pages défiler.

Vous n'êtes sûrement pas sans savoir mon aversion pour les trios amoureux. Pas d'inquiétude, ce qui peut ressembler à ce type d'histoire au début n'en est finalement pas une, ou alors vraiment avec un soupçon.



En entamant un roman sur les vampires on peut s'attendre à une multitude de clichés vus et revus. Dans ce roman j'ai été étonnée de ne pas les trouver justement ! On ne tombe pas dans un roman à la Twilight où le personnage va tomber dans les bras du vampire. Ici, c'est plutôt le contraire. Evy ne se laisse pas faire, a un fort caractère même si malgré elle, elle va se retrouver dans une histoire surprenante. Lorsque l'on nous explique enfin ce qu'être « esclave de sang » je me suis rappelée à quel point Tasha Lann est talentueuse et douée. Sans s'éloigner des récits bit-lit, elle va nous étonner et nous montrer que l'on n'a pas besoin de la énième romance pour faire un bon roman.



Ce que je peux lui reprocher c'est la vitesse à laquelle va le récit. On n'a rien le temps de voir passer, on va d'actions en actions. J'aurais bien aimé avoir plus de détails sur certaines scènes. Honnêtement, c'est pour trouver des défauts à ce livre. La fin est, quant à elle, arrivée un peu trop abruptement. L'auteure nous laisse sur une fin inachevée qui nous prédit une suite. Les actions qui devaient clôturer le suspens et les questions posées avant vont trop vite, j'ai eu du mal à les imaginer et les comprendre. Ce roman reste divertissant et on le lit d'une traite.



Pour conclure, après un coup de cœur énorme pour A.B.i.E, qui fait parti aujourd'hui de mes livres préférés, j'ai été un peu déçu par celui-ci, pas parce qu'il est mauvais entendons-nous, parce qu'il est moins bon que le précédent c'est tout. Je recommande vraiment cette lecture aux personnes qui ont besoin de renouer avec la bit-lit mais qui en ont marre de tomber sans cesse sur des romances. De plus, Tasha Lann a annoncé il y a peu que le deuxième tome est en cours de correction ! 

INFORMATIONS
éditions: Calepin éditions
collection: -
genre: Bit-lit
prix: 9,90€ ou 3,90€ (ebook en pré-commande)
pages: 261
publication: novembre 2015

6 juin 2016

The Book of Ivy, tome 1 de Amy Engel

Nituti
Éditions: Lumen
collection: -
genre: Young adult - dystopie
prix: 15€
pages: 342
publication: 2014 – 5 mars 2015 pour la traduction

résumé: Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemne.


Un petit mot sur l'auteur:

Amy Engel est une auteure américaine. Avant de se consacrer à plein temps à l'écriture, elle a exercé le métier d'avocate – qui s'est avéré moins trépidant au final que dans les séries télévisées. The Book of Ivy est son premier roman. (source)

J'ai placé la barre très haute en commençant ce roman. J'en attendais beaucoup vu le bruit qu'il y a autour et toutes les recommandations que j'ai reçu. C'est en tombant sur lui par hasard à la bibliothèque que je me suis décidée à l'emprunter.

Dès la fin du premier chapitre on veut connaître la fin. On entre dans un univers particulier. Le début du roman installe tranquillement les bases du roman. Il nous explique les conditions de vie, politique etc. de la ville ainsi que l'histoire des personnages. L'écriture est très descriptive ce qui m'a parfois gêné mais pas tant que ça non plus. On prend le point de vue de Ivy. C'est intéressant de voir ses doutes, ses croyances... Tout ce qui se passe dans sa tête ! J'apprécie ce personnage notamment grâce à ce point de vue qui nous rapproche d'elle. Bishop son mari me paraît doux et gentil. Mais, par rapport à tout ce que l'on sait et à ce que pense Ivy on se met à douter de tout et de tous...

Les questions posées, ainsi que les réflexions, poussent le lecteur à réfléchir. Je ne pensais pas en ouvrant ce roman que ça allait être ainsi. Ce n'est pas un livre bourré d'action à tout va comme dans d'autres dystopie. Je trouve que celle-ci à un côté original. Les personnages se demandent qui ils sont, pourquoi ils sont là... Ivy et Bishop sont au centre de l'histoire et c'est à travers eux que l'on va se poser les questions tout en essayant de comprendre les enjeux du roman. Je ne sais pas comment le dire de crante de spoiler. J'apprécie ce côté posé et réfléchis que l'auteure a instauré mais elle n'omet pas d'ajouter de l'action aux bons moments. Ca n'empêche pas non plus au lecteur d'éprouver de l'intérêt pour l'intrigue, l'histoire et à vouloir rapidement connaître le fin mot de l'histoire.

La fin ne nous laisse pas sur un cliffhanger, un suspens haletant. Elle fait fini tout en ouvrant sur le deuxième tome. Ce qui est rare pour un roman young adult de ce type en ce moment... J'ai très envie de lire la suite ! 

 

Coprights @ 2017, Blogger Templates Designed By Nituti | Templatelib