Suivre le blog

Entre ton email !

22 août 2015

La tête des autres de Marcel Aymé

Nituti
"Une tête de plus ! Le procureur Maillard fête avec son épouse Juliette et son confrère Bertolier la condamnation à mort d’un nouvel accusé, un jeune musicien de jazz nommé Valorin. Mais le trophée s’avère bientôt menaçant et encombrant. Échappé aux mailles des filets de la police, Valorin s’introduit chez Maillard. Seul avec sa maîtresse, l’épouse de Bertolier, Maillard est surpris par Valorin qui a la ferme intention de clamer son innocence en révélant des secrets compromettant l’honneur et la carrière des procureurs."

éditions: Albin Michel
collection: Le Livre de Poche
genre: théâtre




Marcel Aymé nous présente dans cette pièce de théâtre, écrite en 1950, son regard sur la peine de mort et la justice. Dans un contexte après guerre où nombreux sont ceux qui doivent se reprocher leur manque d'innocence dans cette guerre dévastatrice. En effet, le personnage Maillard n'a pas la "patte blanche" comme devrait l'avoir les procureurs, il s'enorgueillit d'avoir déjà deux têtes, mais à quel prix? Et bientôt une troisième ! Or, l'auteur veut montrer l'inutilité de cette peine de mort et la faiblesse de la justice en regroupant les trois personnages principaux dans une même pièce et leur faire avouer, chacun leur tour, leur responsabilité dans l'affaire en cour. Les personnages essayent alors de sauver leur peau et leur dignité, d'une manière ou d'une autre, ce qui offre au lecteur ou spectateur, de nombreux rebondissements et la possibilité d'en rire !

Les rebondissements de l'histoire sont drôles et très intelligents de la part de l'auteur, l'histoire avance grâce aux révélations, parfois cinglantes, des personnages.

L'auteur montre les failles de la justice à travers les personnages de Bertolier et Maillard qui sont tous les deux des procureurs importants de la justice. Ils sont tous deux très respectés dans leur milieu... Mais sont-ils vraiment honnêtes? Osent-ils dire vraiment ce qu'ils pensent? Je vous laisse lire la pièce pour en juger de vous-même.

Mais l'histoire ne s'arrête pas à ce procureur qui a mis à la potence un pauvre innocent, non, c'est aussi de la vengeance, de la tromperie... Cette pièce nous fait réfléchir, sur tout, sur la vie, son prix, l'aptitude de l'être à pouvoir juger la vie des autres, les choix et le tournant que la vie, notre vie, peut prendre.

Et vous, avez-vous lu cette pièce? Est-elle dans votre PAL ou dans vos envies?

7 août 2015

Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Nituti
 

Coucou ! Je vais vous parler aujourd'hui du cadeau que j'ai eu pour mes 20 ans par ma maman... Un voyage de deux jours au parc Disneyland Paris ! Dans ma tête c'était la pure folie, je pleurais, riais et criais partout. 

Un peu comme  ça:
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Mais bien sûr après ça a été ça...
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !
Ben oui, fallait attendre quelques semaines avant d'y aller et l'attente a été longue... 

LOOOONGUE !
Passons au récit de ce voyage merveilleux que j'ai fait avec Clément, mon amoureux.
VENDREDI 17 JUILLET, 5H du matin debout, on est prêt, c'est parti ! On est arrivé vers 7h20 devant l'hôtel Santa Fé où ma maman avait réservé une chambre, une fois nos billets pris et nos valises posées, avec un sourire banane, on a été prendre la navette pour aller sur le parc.
8H: Dans le parc, folle de joie, je courais déjà partout, il y avait personne, des personnages dans tous les coins ! Mais pas le temps de prendre des photos, je veux faire une attraction. Arrivé devant Pinocchio, on se met  dans la file... Qu'il n'y avait pas ! :D Les trois cast members souriantes nous ont mis dans le wagon directement. On a enchaîné comme ça Peter  Pan, Dumbo, les tasses d'Alice, Orbitron, Buzz L'éclair et Star Tour, le tout en moins de deux heures !
9H40: C'est décidé, on va au studio pour faire Ratatouille, première fois pour nous, j'étais plus qu'impatiente ! Et absolument pas déçue ! 
On a continué comme ça toute l'après-midi en faisant "quelques" achats par-ci, par-là, et c'est déjà l'heure de la parade...
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Quelle était belle, avec tout plein de chars, vraiment pas déçue de cette parade !
Il est temps pour nous de retourner à l'hôtel pour découvrir notre chambre et poser des affaires. Mais pas trop longtemps, moi je veux être dans le parc !
18H: On retourne sur le parc et on continue avec les attractions, honnêtement en une journée on avait fait toutes les attractions, c'est pour dire le "monde" qu'il y avait.
20H30: Réservation au Plaza Garden pour manger un peu... Bon d'accord beaucoup !
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Et... Surprise de la part de mon copain et de ma maman.
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Commandé derrière mon dos, un gros gâteau juste pour nous deux ! C'était un moment vraiment magique. Avant de voir apparaître mon gâteau, une petite musique a retenti dans tout le restaurant pour dire que ce jour est exceptionnel, (jusque-là je n'y voyais que du feu), oui, le jour d'un anniversaire, (je commençais à chercher autour de moi) et tout de suite après tous les cast members du restaurant sont venus autour de moi pour chanter. Grosses émotions et larmes, je remercie du fond du coeur ma maman et mon copain pour cette surprise qui m'a touché !
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !
Oui, je sais, je suis mimi avec mes oreilles de Marie... 
J'ai mis énormément de temps à m'en remettre, et j'avais tellement mangé, qu'après ce repas ce fut balade dans la cabane de Robinson, Pirate des Caraïbes (deux fois de suite) et d'autres attractions bien tranquille. 
23H... On sort de l'attraction Pirate des Caraïbes, il est temps de courir pour me pas rater le feu d'artificile/spectacle.
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !

Pfiouuu, juste le temps de dégainer l'appareil photo et ça commence ! On a eu chand.
Les sorties du Lapin blanc: Voyage à Disneyland pour mes 20 ans !
Pas toptop moumoute comme qualité, je vous l'accorde...

C'était un spectacle vraiment magique, je ne m'en lasserais pas.
00H: Il est temps de rentrer à l'hôtel, pour un bon bain et une bonne nuit de sommeil, demain c'est 6H45 debout pour aller déjeuner.

Voilà, mon premier jour est terminé, je vous retrouve dans le prochain épisode pour voir la suite de mes aventures pleines de surprises !

5 août 2015

L'été 76 de Benoît Duteurtre

Nituti
Les lectures toquées du Chapelier fou: L'été 76 de Benoît Duteurtre 

Une adolescence provinciale dans la chaleur de 1976: Benoît Duteurtre, en jeune gauchiste à cheveux longs, y découvre avec enthousiasme la musique, l'amour et la poésie.

éditions: Gallimard
collection: Folio
genre: autobiographie
illustrateur: Jean-Jacques Sempé 




Un début plutôt prometteur. L'auteur se lance dans le récit des années de son adolescence, jusque là rien de très original... Or, l'auteur nous parle de ses inspirations artistiques, de sa formation, de son désir d'écrire, de créer et d'inventer, d'être toujours plus moderne. L'ouvrage comporte deux parties, la première retrace l'année 1975 et l'autre l'année 1976. Ces deux années déterminantes sont importantes car l'auteur ne va pas lire et écouter le même type de choses.

Il nous parle musique, littérature, philosophie, mais également poésie, et là, j'ai bien aimé trouvé les poèmes qu'il avait fait, ils sont très beaux, et bon. Il retrace constamment le contexte historique des années 70, et ça c'est bien, car pour bien comprendre ses choix, ceux de ses parents, sa scolarité il faut se rappeler le contexte dans lequel les choses se passaient.

En parallèle de sa pensée et ouverture d'esprit, on retrouve ses amis, on les découvre, on les aime, surtout leurs petites histoires qui ajoutent une touche romanesque à ce livre qui aurait été surement barbant sans.

J'ai largement préféré la première partie, car dans la deuxième on perd un peu de cet aspect romanesque, l'auteur se lance dans de long récit sur ses musiciens préférés et l'importance qu'ils ont eu dans sa vie, c'est bien sauf que là, il me donnait franchement l'impression d'être hautain et prétentieux envers son lecteur: "[...] la voie qui ferait de moi - je n'en doutais pas - un éminent spécialiste de musique contemporaine, en même temps qu'un écrivain reconnu."

Ce livre se passe dans ma ville natale, celle où j'ai grandi avec mes rêves et mes passions, je me suis donc retrouvée dans ce roman, car moi aussi je suis passionnée de littérature et d'art, surtout des artistes qu'il citait, c'est avec plaisir donc, que je suivais cette autobiographie. Tous les lieux indiqués me sont familiers, je souriais en imaginant ces lieux quelques années avant ma naissance, et étonnée de voir à quel point rien à changé.

L'auteur a une écriture chantante, au style doux ce qui permet de se plonger tout de suite dans le livre.

Je recommande cet ouvrage aux jeunes, qui comme moi ont grandi dans cette ville, mais aussi à tous ceux qui veulent lire l'autobiographie d'un auteur sur son adolescence, ceux qui veulent se plonger ou replonger dans les années 70 avec son rock électrisant, en fait je le recommande à tout le monde.

Coprights @ 2017, Blogger Templates Designed By Nituti | Templatelib